Archives de catégorie : Non classé

Convoi Solidaire

Ici Bientôt participe à une collecte pour un convoi solidaire à destination de la Grèce.

Organisé localement par un groupe stéphanois, ce convoi vise à amener toute sorte de ressources pour des personnes vivant en Grèce. En lien avec les collectifs sur place et avec l’association franco-grecque Anepos, plusieurs villes de France organisent ainsi des collectes qui partiront ensuite en convoi groupé pour Théssalonique, Athènes et Héraklio en Crète. Ce convoi a aussi pour but de tisser des liens avec les personnes en résistance afin de soutenir le mouvement social et les luttes en cours, notamment pour les refugié-es arrivé-es en Grèce.

Jusqu’au 9 mai, il est possible de déposer nourriture non-périssable et choses utiles dans la grande caisse dédiée au local d’Ici Bientot. On vous invite à regarder la liste des besoins à l’adresse ci-dessous :

http://lamouretlarevolution.net/spip.php?rubrique15

L’équipe s’agrandit / Recrutement

Dans le cadre de notre action dans le quartier Tarentaize-Beaubrun à Saint-Étienne, nous recherchons une personne sur un poste à temps plein d’adulte relais.

Il.Elle aura pour mission : 
-Assurer les permanences d’accueil et d’information dans le quartier
– Susciter la participation des habitants
– Connecter les initiatives et les personnes – faire du lien
– Participer aux actions annexes du Crefad

CDD de 12 mois renouvelable sous le dispositif adultes relais à plein temps.
Début du contrat : 02/05/2018

Conditions requises : 
– plus de 30 ans
– en recherche d’emploi ou en contrat aidé

Contact pour postuler :
Envoyer le CV & la lettre de motivation à : recrutement@crefadloire.org
Date limite pour candidater : 13 avril 2018
Les entretiens se dérouleront mi avril

Cliquer ICI pour avoir accès à la fiche de poste

Des Arts Singuliers à Ici Bientôt

Du 5 au 31 Mars le CREFAD Loire accueille dans la vitrine du rez-de-chaussée Ici Bienvenue l’exposition des Moyens du Bord réalisé dans le cadre de La Biennale des Arts Singuliers de St Etienne.

L’inauguration a eu lieu jeudi 15 Mars. Autour d’un buffet les premiers visiteurs se sont retrouvés autour de discussions animées, regards intrigués et admiratifs devant les œuvres en céramique réalisée par les membres de l’association Les Moyens du Bord. Vases, statuettes, et autres créations ont ainsi pu être contemplées et même trouver preneurs parmi les nombreux amateurs de ces artistes singuliers. Les Moyens du Bord, groupe d’entraide mutuelle, propose à leurs adhérents de multiples activités leur permettant de laisser parler leur sensibilité et la faire partager au public. Ce vernissage a été l’occasion pour tous de créer de nouveaux liens et d’échanger autour de thématiques culturelles et artistiques.

La cantine n°10 rue de la ville

En janvier, Karima a ouvert la cantine n°10, située au 19 rue de la ville. Tous les midis, du lundi au samedi, elle cuisine à base de produits frais, locaux et de saison, une cuisine entièrement végétarienne ! Ouvert une partie de l’après-midi, il est également possible de partager un thé ou un bon café !

Tout l’aménagement a été réalisé par ses soins et l’enseigne a été créée par Typotopy avec la complicité de l’ACARS.

La cantine n°10

Vous pouvez écouter ou (ré)écouter Karima dans le cadre de l’émission « On cuisine en direct de la cuisine du chef« , « Osez un menu 100% végétarien dont la fameuse « pumkin pie » américaine« , animée par Carole Chevrier sur France Bleu !

 

Un repas type chez Karima @Karima – la cantine n10

 

Des associations au local Ici-bientôt

Depuis quelques semaines et mois nous accueillons des associations dans le local Ici-bientôt. L’espace est mis à disposition pour leurs activités. Pour avoir accès et utiliser ce rez-de-chaussée, deux conditions doivent être remplies :
– l’activité doit s’inscrire dans les valeurs de l’association Crefad Loire
– Adhérer à l’association Crefad Loire.

Nous avons demandé un court retour d’expérience de l’association SINGA et Terre d’Homme, travaillant la main dans la main avec des personnes nouvellement arrivées sur le territoire, des migrants, réfugiés ou demandeur d’asile. Au programme : jeux, discussions, aide à l’administration, échange d’expérience, formation et cours de Français.
Nous sommes très fiers de pouvoir héberger le temps d’une soirée ces deux associations, dont le projet fait sens et à un réel impact.

SINGA
Nouvelle association stéphanoise, Singa Saint-Etienne rejoint le réseau national et international Singa qui existe depuis 2012. Mouvement citoyen d’accueil, l’objectif de notre association est de favoriser les rencontres et la collaboration entre les personnes réfugiées et la société d’accueil, dans le but d’un enrichissement culturel mutuel et de favoriser l’insertion sociale et professionnelle des nouveaux arrivants.

Le CREFAD Loire soutient nos activités de plusieurs manières. D’abord, en portant le service civique d’initiative d’une des fondatrices de l’association, Charlotte. Ensuite, en permettant à plusieurs activités de Singa de se dérouler dans leur local Ici Bientôt. C’est comme ça que tous les mardis à 18h depuis le mois de novembre, ce lieu accueille le « Singaga », temps ouvert de rencontre, de jeu, de discussions, où tout est prétexte aux échanges !

Et depuis plus récemment, Ici Bientôt héberge également des cours de français, menés en partenariat entre l’association étudiante Terre d’Hommes et Singa, et qui permettent à de nombreux nouveaux arrivants de s’initier ou de s’améliorer en français.

Pour connaitre leurs activités c’est par ici !

 

TERRE D’HOMME
Aux prémices de cette nouvelle année, nous sommes une petite quinzaine d’étudiants et de nouveaux arrivants à profiter de la chaleur et luminosité d’Ici Bientôt. 40 rue de la Résistance. Symbole et lieu, propice aux partages, aux rencontres et à la transmission d’une bien belle et complexe langue, le français. Autour d’un thé, sur un confortable canapé, sur un fond de studieux brouhaha, de rires et de complicité. Une salle de classe comme on les rêve où le professeur, souvent plus jeune et moins expérimenté que son élève, s’évertue à transmettre le peu qu’il sait. Une belle leçon d’humilité.

Nous sommes un mixage de deux associations, dépendant de l’association lyonnaise Terre d’Hommes et fortement liés à l’association Singa St-Etienne s’étant dédiée à un accueil citoyen des réfugiés. Tous les mercredis nous accueillons de nouvelles têtes, faisons le point avec elles, puis nous lançons (nous jetons) dans les règles aux exceptions plus nombreuses, dans la grammaire, conjugaison, prononciation, rédaction, dans les chiffres, dialogues, dictées, exercices… Chacun ayant une approche et une expérience différente du français. L’on essaie de faire des groupes de niveau, de petits duo-trios au sein desquels de liens spéciaux, de bienveillance et de gratitude réciproques, se tissent. L’on en profite même pour se familiariser avec l’arabe, l’albanais, le portugais, par exemple ! Mais l’anglais et la gestuelle restent très -très- précieux.

Clic. Clic. Clic. On immortalise et partage cela avec vous. 

Ici, l’on réapprend à apprendre une langue avec laquelle l’on est né. Rebelote.

Bientôt, l’on ira voir une pièce de théâtre, à la Comédie, partager une suite de minutes dépaysantes et rêver ensemble.

Pour connaitre leurs activités (plateforme nationale) c’est par ici !

Bilan de l’exposition âme de ville et un journal mural

Du 27 novembre au 21 décembre 2017, nous invitions des artistes, créatifs et architectes stéphanois·e·s à investir cinq vitrines de la rue de la ville. Il·elle·s exposaient leurs travaux et œuvres faisant résonner une thématique que nous adorons : l’âme de ville !

ÂME DE VILLE
Agathe Montel . Etienne Delorme Duc . Jeremy Robert
40 rue de la résistance
“L’âme pourrait se définir comme une représentation symbolique, un imaginaire personnel. C’est ce qui se trouve d’indiscernable entre corps et conscience. Et puis il y a d’autre part la ville, la ville qui prend une définition nouvelle en parallèle de la notion d’âme.”

Présentation du projet Âme de ville

En se questionnant sur ce que peut être l’âme de ville, ces trois architectes ont cartographié la ville de manière sensible en superposant des images de Saint Etienne à l’instant T, T-1, T-2, T-3 etc… Des flous révélaient alors les mouvements et changements urbains, alors que des points nets reflétaient davantage ce qui a et perdure encore dans le temps.


URBAN FOCUS
Maxime Disy . Agathe Montel
13 rue de la ville
“Les friches sont des lieux cachés, difficiles d’accès. Notre jeu : les trouver puis les partager. De l’exploration urbaine, à la mise en cartographie, ce projet vise à recenser et rendre visible les friches industrielles stéphanoises.”


PEAUX DE VILLE
Jacques Prudhomme
40 rue de la résistance
Depuis 1949, ce photographe capture les images de devantures de boutiques stéphanoises et en révèle leurs teintes, rafraîchissement, vieillissement, fissures, rides… Véritable peaux de ville, ces photographies témoignent d’un passé commerçant en perpétuel mutation.  

aperçu de « Peaux de Ville » durant l’événement  » Make wafflel, not war »

L’AMIE DE VILLE
Réan Fénine
27 rue de la ville
L’amie de ville, l’âme de ville, où comment l’artiste Réan Fénine propose d’écrire la ville. Son journal mural est toujours disponible en vitrine et suggère aux passant·e·s curieux·euse·s des articles, images, annonces faussement vrai ou vraiment fausses d’ailleurs. Plus d’infos et plus d’images sur son blog !

TVA (Télévision-Actualité)
Réan Fénine
29 rue de la ville
Cette exposition TVA, du même artiste, révèle de vrai faux tweet ou comment de vrais fausses informations superposées à des images bien réelles de la ville libère l’imaginaire urbain.

Un tweet, en version numérique

Ces artiste ont rendu compte de l’imaginaire commun de la ville et son histoire pour finalement comprendre comment la croisée de ces vecteurs permet d’imaginer une réminiscence de la rue de la ville et du quartier, touché par les problématiques de vacances commerciale et de décroissance.
Couplée à une programmation hebdomadaire, cette exposition rentrait dans le dispositif de dynamisation du quartier Beaubrun Tarentaize de notre projet Ici Bientôt. Dispositif à deux temps : l’accompagnement aux porteur·euse·s de projet à développer leur activité ainsi que l’animation de l’espace public.
Cette exposition permettait d’animer le quartier et de donner un peu de lumières aux boutiques vacantes de la rue, les rendant temporairement plus attractives pour de potentiels futurs locataires. Nous remercions d’ailleurs les propriétaires qui ont joué le jeu en nous mettant à disposition leur boutiques et nous avoir fait confiance pour l’animation de cette exposition.

Nous vous quittons avec un petit mot de Maxime Disy, photographe sur le projet Urban Focus :
C’est toujours un plaisir de présenter notre projet Urban Focus et je vous remercie de nous avoir invité autour de ce projet.
C’était un peu compliqué pour ma part d’intervenir car Urban Focus est un projet assez connu sur Saint Etienne et je ne voulais pas présenter du réchauffer, alors je l’ai plutôt accès sur nos envies futurs en ouvrant la possibilité d’y proposer de nouvelles actions.
Je regrette un peu le manque de compréhension de la part des propriétaires des locaux vacants qui à mon avis ne joue pas le jeu pour participer à la réactivation de cette rue et en générale de la ville…
Je pense que c’est pourtant un point très important quand à la possibilité de proposer des espaces et de les réactiver.
Pour ma part je ressens à chaque fois l’intérêt que porte les Stéphanois à leur ville et à ce type de projet et donc une envie commune de continuer à développer le projet Urban Focus. Cependant ce projet et indépendant et autofinancé donc limité dans ses actions.”
Merci pour cette belle initiative avec un visuel qui donne envie !

Article rédigé par Stéphanie,
pour le Crefad Loire & le projet Ici-bientôt

Retour sur l’événement Dynamique Boutique

« Des enseignes inédites pour un quartier cosmopolite » 

Sous l’initiative de TYPOTOPY, le Crefad Loire via le projet Ici-Bientôt, a porté mains fortes aux graphistes de l’association, afin de créer de nouvelles enseignes pour les boutiques et commerces situés rue de la Ville.

Nettoyage de la façade du « pain royal »
Dans l’optique de réactiver et redynamiser les rez-de-chaussée de Saint-Étienne, TYPOTOPY avait déjà réalisé quatre enseignes autour de la place Boivin lors de la dernière Biennale du design. L’association renouvelait l’expérience en répondant cette fois-ci aux besoins de cinq commercant·e·s et porteur·se·s de projet de la rue de la Ville.
Les boutiques ciblées étaient celles de « Maraval Couture  » créée par Souad, couturière que nous avons précédemment accompagnée dans la création de son entreprise ; « Numéro Dix », toute nouvelle cantine végétarienne et salon de thé ; « La Bricoleuse » notre futur atelier associatif de bricolage ; « Tacos de la Ville » snack spécialisé dans la réalisation de tacos et de pizzas maison ; « Au Pain Royal » Boulangerie occupant un bâtiment historique de la ville de Saint-Etienne.
Après de multiples rencontres avec les commerçants, les graphistes venus de Valence et Saint-Etienne se lançaient dans l’imagination de nouvelles devantures pour les boutiques de la rue de la Ville. La fabrication de ces dernières lancée, les chantiers d’installation pouvaient commencer.
Durant la semaine du 15 janvier, TYPOTOPY et le Crefad Loire se sont donc attaqués à de nombreux travaux de réparation, de peinture, d’électricité et d’installation de nouvelles enseignes ; sans oublier la présence de plusieurs bénévoles qui ont aussi mis du cœur à l’ouvrage.
Préparation de la façade de « Maraval Couture »
« La rue de la Ville chante, danse et s’agite »
L’inauguration de ces boutiques dynamiques avait lieu le samedi 20 janvier.
C’est ainsi que débutait sur la place Boivin la présentation des enseignes réalisées par TYPOTOPY. Rythmé par la chorale de La Croix Berthaud, l’ensemble du cortège (composé du maire, des élu•e•s, des habitant•e•s et des curieux•ses) a déambulé le long de la rue de la Ville en passant devant toutes les nouvelles réalisations.
A la suite de ce joyeux moment se tenait un défilé de couture « moderne-médiéval », organisé par Souad Belaini (Maraval couture) qui avait confectionné 6 tenues originales pour l’occasion. Les modèles ont défilé sur les pavés de la rue de la Ville au son de la musique qui retentissait entre les bâtiments.
Pour clôturer la journée, les visiteurs furent invités à rejoindre la boutique « Numéro Dix » afin d’y écouter un concert de musique autour d’une dégustation de produits végétariens. « La bricoleuse » a elle aussi ouvert ses portes pour faire découvrir aux adhérents du Crefad Loire et d’Open Factory, les tous nouveaux locaux de cet atelier associatif de bricolage.
Retrouvez en vidéo un aperçu de cette journée

Vidéo réalisée par Aurélien Marty
Dans la vidéo, vous avez sans doute aperçu le local de la Bricoleuse, l’atelier associatif de bricolage. La construction du projet arrive à son terme, on vous en reparle très vite avec une page dédiée au projet sur le blog.

Quelques images supplémentaires !

Opération on enlève les stickers !
Travail sur « la bricoleuse »

Un témoignage d’une commerçante de la rue de la ville

Ecouter ou (ré)écouter le témoignage de Souad qui s’est installée rue de la ville, dans sa boutique, Maraval Couture. Un chouette moment où l’on se dit : « Oui ça bouge rue de la ville, non cette rue n’est plus déserte ! »

Des aiguilles plein les doigts, des idées plein la tête
L’émission « Les jolies rencontres » est produite France Bleu et le reportage est réalisé par Carole Chevalier.

 

De nouvelles enseignes pour les commerçants

« Des enseignes inédites pour un quartier cosmopolite »

Le projet « Dynamiques Boutiques » est une initiative de l’association TYPOTOPY.
http://typosainte.tumblr.com/

Dans l’optique de réactiver et redynamiser les rez-de-chaussée de Saint-étienne, l’association avait déjà réalisé quatre enseignes autour de la place Boivin lors de la dernière Biennale du design.
TYPOTOPY renouvelle cette fois-ci l’expérience en répondant aux besoins de cinq commercant·e·s et porteur·se·s de projet de la rue de la Ville; en partenariat avec le projet Ici Bientôt.
Venez assister à l’inauguration de ces enseignes le 20 janvier, suivie par les interventions des différent·e·s commerçant·e·s qui proposeront animations, amuse-bouches et rafraîchissements.

——–

> 15h – TYPOTOPY
Présentation du projet.

> 15h30 – Chorale
Déambulation musicale devant les nouvelles enseignes : Au pain Royal ; Tacos de la ville ; L’atelier de quartier ; Numéro 10 ; Maraval Couture.

> 15h45 – Défilé médiéval-moderne
Par Maraval Couture.

> 16h00 – Musique & Rafraîchissement
Différentes spécialités offertes par les commercant·e·s.

Atelier de quartier ! Chantier Bénévole !

Venez participer à la co-création d’un atelier de quartier !

Le Crefad Loire via le projet Ici-bientôt organise, en collaboration avec Open Factory, la Poc Foundation et Alolise trois jours de chantier participatif afin d’ouvrir pendant six mois un atelier à destination des personnes vivants dans le quartier Beaubrun Tarentaize et au-delà.

Au programme : Travaux de rénovation du local (peinture, ponçage, électricité),étude de la façade et l’enseigne, aménagement intérieur (création de mobilier et scénographie).

Nous vous donnons rendez-vous du mardi 9 au jeudi 11, de 9h30 à 17h30 au 27 rue de la Ville – Saint-Etienne.

Plus d’infos 
contact@ici-bientot.org
0986382446