1. le constat

Quand les rez-de-chaussée se vident, cʼest tout un quartier qui s’éteint. Les rues deviennent un simple lieu de passage et non plus de vie commune; la parole circule moins bien ; la qualité de vie et lʼimmobilier entier se dégradent.

Boutiquevide_L1050899
Petit mot d’adieu rue Praire, mars 2015

Avec la modification des manières de consommer et de pratiquer la ville, mais aussi avec les choix d’aménagements urbains, les fermetures commerciales se poursuivent. Comment soutenir les commerces de proximité ? Comment maintenir ou recréer des lieux de sociabilité dans le quartier ? Peut-on faire revivre les vitrines abandonnées pour cultiver la vitalité du territoire ? Comment imaginer de nouveaux types d’occupation ?

La Ville de Saint-Étienne est, comme de nombreuses villes moyennes, particulièrement touchée par la réduction des commerces et les boutiques vides marquent le paysage. À BEAUBRUN, quartier populaire et cosmopolite, la vitalité des rues est forte mais la désertion des rez-de-chaussée se fait aussi sentir… La Rue de la Ville et la rue Beaubrun sont particulièrement atteintes, alors qu’on contraste une dynamique commerciale forte avenue Emile Loubet. Mais le déplacement de la CAF et la transformation de la Comédie, inquiètent les commerçants en place, qui craignent que ces opérations n’entraînent une fuite de leur clientèle et remettent en cause la pérennité de leurs revenus.

Boutiquevide_L1050923
Qui veut faire revenir cette magnifique boutique verte ? Mars 2015

Les initiatives citoyennes sont nombreuses mais sont trop peu visibles dans les rues. Elles gagneraient à être mises en valeur pour réunir l’ensemble de la population habitant le quartier Beaubrun, et sortir de petits “entre-soi” pour faire place à une dynamique de quartier forte.

Notre proposition est d’agir sur les rez-de-chaussée vacants, ces lieux qui sont au coeur de la problématique de dévitalisation du quartier, et inverser totalement la tendance en les activant avec et pour les habitants. En travaillant autant sur les façades des boutiques (pour transformer l’image du quartier) que sur l’occupation des boutiques, nous pouvons redonner un élan tant dans la dynamique sociale et économique du quartier.

Boutiquevide_L1050825
Rue de la ville ! Alimentation générale en attente d’une nouvelle vocation ! Mars 2016

Habiter les rez-de-chaussée pour des rues vivantes