4. le collectif

Le nouveau programme Human Cities « La C.H.O.S.E. » porté par la Cité du design a été le prétexte pour nous mobiliser dans la poursuite de la recherche-action sur les Rez-de-chaussée vacants menée par Carton Plein dans le quartier Jacquard autour du B.E.A.U. De nombreux acteurs sont investis dans cette dynamique : lCREFAD Loire assure la coordination du projet en apportant des compétences dans le domaine de l’économie sociale et solidaire mais aussi sur les questions d’éducation populaire, les designers-graphistes de TYPOTOPY (Costanza Matteucci, Kaksi Design…) souhaitent poursuivre leur travail sur les enseignes et façades, Carton plein choisit d’utiliser le son pour mener l’enquête et créer une dynamique dans le quartier. Ensuite c’est tout un ensemble de partenaires associés qui se connectent pour créer des synergies : l’École de l’oralité qui développe de nombreux projets musicaux dans le quartier et la ville, le Collectif X une troupe de théâtre en résidence dans le quartier, La Louce un collectif d’artistes, la Maison de quartier Babet un lieu de vie incontournable, ZOOMACOM et Openfactory qui s’impliquent dans la médiation et la création numérique… et plein d’autres acteurs, artistes, architectes, commerçants qui se mobilisent progressivement !

20160420_161536
En marche ! Étape de travail, Beaubrun avril 2016

+ les coordinateurs

CARTON PLEIN

Carton Plein cherche à fédérer des explorateurs de l’urbain (architectes, artisans, sociologues, designers, artistes et tout autre citoyen intéressé par les transformations urbaines…) autour de l’espace public comme espace de rencontre et de partage, propice à de multiples expérimentations. À travers son approche sensible, immersive et collaborative, Carton Plein souhaite participer à la révélation des territoires, à l’évolution des modes de vie et à l’invention de nouveaux modèle d’urbanité.

Dans le projet Carton Plein partagera ses connaissances sur le sujet mais surtout remettra en place et peaufinera ses outils d’intervention pour permettre au projet de se mettre en place. Le prototype réalisé en 2015 avec le BEAU sera réajusté et revu en intégrant de nouvelles compétences et notamment celles du CREFAD, mais aussi des autres partenaires nombreux. Carton plein poursuit son expérimentation autour de ce projet le son comme média atypique en développant un projet autour des commerces du quartier.

CREFAD LOIRE

Est une association d’éducation populaire qui vise à encourager, favoriser et accompagner les initiatives de développement personnel et professionnel tant social, économique que culturel, qui s’inscrivent dans une démarche de solidarité. Le Crefad Loire est à l’initiative de plusieurs projets : café-lecture associatif, groupement d’employeurs, dispositif d’accompagnement sur la commande publique, système de monnaie complémentaire et de valorisation du bénévolat, rencontres Culture et ESS…

Dans le projet, le CREFAD apporte des outils de coordination d’équipe, de production de projet, fait le relais avec les institutions publiques, met en place les conditions d’une inscription locale forte, dans le quartier et sur le territoire. Le CREFAD met aussi au coeur la capacitation citoyenne pour que des personnes éloignées des instances habituelles de participation puissent s’exprimer et agir !

TYPOTOPY (COSTANZA MATTEUCI ET KAKSI DESIGN)

Créé avec le BEAU Jacquard en 2015, un rez-de-chaussée vacant et sa vitrine ont été investit afin d’y créer un espace éphémère ouverts à tous. Une quinzaine de designers ont été invités et des ateliers et des tables rondes ont été menés. Le lieu était également un espace de ressource pour les commerçants ou habitants du quartier qui souhaitaient faire réaliser de petites interventions typographiques sur leur vitrines, ou simplement faire passer un message. Les designers sont allés à la rencontre de cinq commerçants afin d’imaginer et de faire réaliser les enseignes de leurs boutiques.

+ les activateurs

LE CENTRE SOCIAL DU BABET

Implanté sur le quartier de Beaubrun, il est un pôle dynamique qui apporte ses connaissances du contexte et ses ressources nombreuses.

LA CITÉ DU DESIGN

Partenaire du projet, la Cité du design alimentera le projet et donnera à voir le quartier à travers ce projet aux visiteurs de la Biennale et aux membres de ses réseaux nombreux. Elle fera le lien avec les institutions de la ville pour valoriser l’introduction des pratiques créatives collaboratives dans les politiques publiques.

COLLECTIF X

Impliqué à Saint-Etienne via son implantation à Tardy mais aussi à travers le spectacle Ville, qui propose un portrait théâtral de la ville en transformation venant interroger les choix d’urbanisme et apporter un regard franc et frais sur les quartiers en transformation.

L’ÉCOLE DE L’ORALITÉ

L’École de l’Oralité mène un projet artistique dans le quartier Beaubrun en 2016 : après une phase de collectage de différentes chansons et morceaux de musique, elle organisera en avril 2016 une semaine d’évènements dans le quartier pour mettre en valeur ses cultures. L’École de l’Oralité est une école de la pratique artistique, notamment pour des populations qui en sont totalement éloignées pour des raisons sociales, économiques, culturelles, linguistiques… La pédagogie mise en œuvre est fondée sur l’apprentissage et la transmission par l’oralité. Elle s’appuie avant tout sur le dialogue pour renforcer une confiance et co-construire un projet artistique.

CIDFF DE LA LOIRE

Le CIDFF de la Loire, membre du réseau national des CIDFF, exerce une mission d’intérêt générale confié par l’État dont l’objectif etl’égalité entre les femmes et les hommes par l’accès aux droits, l’accès à l’emploi et la formation, la lutte contre les violences sexistes en vue d’une autonomie des personnes et particulièrement des femmes.

ZOOMACOM

Zoomacom milite pour une prise en compte globale du numérique dans l’éducation, l’emploi, la culture… Zoomacom réunit des professionnels et des passionnés par les TIC, salariés, intervenants, bénévoles, experts dans leurs domaines de compétences (technique, usages, culture, sciences, sociologie, économique, politique, éducatif…) souhaitant partager et confronter leurs savoirs et connaissances pour accompagner dans un esprit de réciprocité, les usages numériques de l’utilisateur néophyte à expérimenté.

LA LOUCE

La Louce a pour objectif de sensibiliser, transmettre et diffuser des savoirs et des savoir-faire liés à l’image fixe (photographie et graphisme) et animée (cinéma et vidéo). Son action a pour objet les questions liées à la mobilisation des imaginaires individuels ou collectifs et à leur déploiement dans des espaces institutionnels ou public.

Et bien d‘autres acteurs !

L’association Terrain d’entente, les Moyens du bord, les commerçants…. Et bien d’autres encore que nous espérons à nos côtés pour avancer ! Rejoignez-nous !

Habiter les rez-de-chaussée pour des rues vivantes